TCL : Résumé sur le Tool Command Language

TCL : Tool Command Language (Le langage de commande des outils en français) (Tcl) est un langage de script puissant avec des fonctionnalités de programmation. Il est disponible sur les plates-formes Unix, Windows et Mac OS. Tcl est utilisé pour les applications Web et de bureau, la mise en réseau, l’administration, les tests, le prototypage rapide, les applications scriptées et les interfaces utilisateur graphiques.

Tool Command Language pour Techopedia

Techopedia explique Tool Command Language (Tcl)
Introduit en 1988 par John Ousterhout, Tcl est utilisé pour les scripts d’interface de passerelle commune (CGI) et sert de langage de script pour les robots Eggdrop. Tcl / Tk fait référence à une combinaison de Tcl et de la boîte à outils graphique Tk.

Tool Command Language inclut des fonctionnalités suivante :

  • Utilisation complète d’Unicode et multiplate-forme
  • Extensibilité via Java et C ++
  • Compatible avec les outils Windows GUI
  • Manipulation des données, y compris le code source
  • Interface pour des événements pour les sockets et les fichiers
  • La fonction Variadic et langage interprété avec du bytecode
  • Message d’erreur lors d’une utilisation incorrecte par les commandes.
  • l’utilisation de FreeWrap TCLSH
  • Licence Berkeley Software Distribution (BSD)
  • Version complète du développement.

L’interface de Tool Command Langage se fait avec le langage C. Les tableaux de valeurs décrivent les arguments de commande et transmisent aux fonctions d’implémentation de la commande. Les simulateurs logiques numériques incluent également une interface de script TCL pour Verilog, le langage VHDL (VHSL) et la simulation du langage matériel SystemVerilog.

Des outils comme SWIG (Simplified Wrapper et Interface Generator) et ffidl génèrent automatiquement le code requis pour connecter des fonctions du langage C. Les scripts des langages de commande ont de commandes sous la forme d’une liste de mots séparés par des espaces et se terminent par un point-virgule.

Les mises à jour majeures supportées par les outils de langage de commande sont les remplacements des commande, la substitution de variable et la substitution de barre oblique inverse.

En outre, l’ interface d’accès aux databases pour les scripts TXL prend en charge les pilotes d’accès aux bases de données MySQL, ODBC et SQLite.

Il prend en charge les packages d’extension pour des fonctionnalités supplémentaires, notamment l’interface graphique, l’automatisation des applications basées sur le terminal et l’accès aux bases de données.

Voici en quelques lignes, le résumé de Tool Command Language !

@plus…

Précedent

Logiciel Open Sources

Comment transformer un site web en application mobile

Suivant

Laisser un commentaire